Mode : 4 astuces pour maitriser l’art du layering

layering

Vous avez envie de donner un souffle nouveau à votre garde-robe, sans pour autant devoir vous rendre en magasin pour acheter des pièces ? Essayez plutôt la technique du layering. Mais de quoi s’agit-il ? Créez un look unique et assez recherché en multipliant les couches. Que ce soit au niveau des accessoires et des vêtements, tout est permis (ou presque). Voici quatre astuces pour apprendre à maîtriser l’art du layering.

1. Se lancer dans le layering grâce aux bijoux

Un peu d’anglais, cela vous dit ? Le layering vient du verbe anglais « to layer » et signifie « superposer ». Cette tendance venue d’Asie s’est imposée peu à peu en Occident et touche la sphère lifestyle : elle peut aussi bien concerner les soins cosmétiques que la mode. Ainsi, les fashionistas n’hésitent pas à superposer des habits pour peaufiner leur style. Vous ne vous en sentez pas encore capable ? Commencez avec des accessoires comme les bijoux, cela fonctionne également et finit un look simple. L’effet est le même, il s’agit d’accumuler différents colliers pour créer du contraste et du relief autour du cou. Les bijoux pour femmes sont parfaits pour le layering, car on peut aussi bien porter un ras de cou qu’un pendentif plus long. C’est l’occasion de combiner des bijoux au style varié et l’avantage, c’est que personne n’aura exactement les mêmes accessoires que vous. Que vous portiez un col-roulé élégant ou un décolleté plongeant, tous les regards seront attirés vers votre cou.

2. Superposer ses vêtements en misant sur les volumes

Pour maîtriser l’art du layering, il est important de connaître votre morphologie et les coupes qui mettent votre silhouette en valeur. Rien ne vous empêche de porter un manteau très long si vous avez un petit gabarit, mais ce n’est pas forcément ce qui flattera le plus votre physique. La superposition commence donc par le jeu des volumes. Quel effet voulez-vous obtenir, un rendu près du corps ou plutôt oversize ? En fonction de votre choix, les tailles des vêtements ne seront pas les mêmes. Il faudra prendre votre taille habituelle ou la taille au-dessus. Gardez également en tête qu’il ne faut pas non plus abuser des couches. Les plus aguerris conseillent de ne pas dépasser les cinq couches. Au-delà, cela risque d’anéantir l’effet recherché. En automne-hiver, les manteaux et les vestes donnent l’occasion de jouer avec les volumes. Le sweat-shirt se glisse parfaitement sous un blazer chic ou sous un trench surtaillé par exemple. Certaines personnes n’hésitent pas à ceinturer leur manteau pour marquer la taille, malgré la couche d’habits en dessous.

3. Créer des contrastes avec les couleurs

Quand on parle de mode, les harmonies de couleurs sont essentielles. Un coloris qui est mal assorti avec le reste suffit à ruiner le look entier. L’enjeu est donc de taille lorsque l’on parle de layering. Ces différentes couches d’habits doivent parfaitement se répondre pour créer un ensemble cohérent, beau et stylé. Afin de ne pas commettre d’erreurs, suivez ce code couleur imparable. Premièrement, vous pouvez commencer par tester le layering en ne superposant que des couleurs sobres et classiques comme le beige, le brun, le blanc… Il vous suffira de créer un dégradé de tons, en privilégiant la couleur la plus claire tout en dessous. Vous vous sentez plus téméraire ? Dans ce cas, faites entrer les couleurs vives dans la combinaison. Les motifs sont aussi plébiscités : ils peuvent se glisser sous certains habits pour apparaître en touches. D’autres choisissent carrément de faire de la chemise à motifs la pièce maîtresse, superposée sur une couleur neutre par exemple.

4. Jouer avec les matières pour avoir du style

Lorsque les magazines de mode analysent le look des personnalités publiques, les éléments qu’ils trouvent les plus intéressants se trouvent au niveau des matières. Le choix des couleurs est important pour obtenir une certaine harmonie, mais c’est assurément la sélection pointue des matières qui va faire la différence. La vue et le toucher sont les sens qui sont mis en éveil et le layering met en relief les tissus. Vous vous demandez si cela est possible de mélanger du sportswear avec du cuir ? La réponse est positive, mais il convient de respecter une règle d’or. Certaines textures se retrouvent systématiquement au niveau des couches inférieures. Le coton est donc près de la peau pour les tee-shirts. Les matières épaisses comme la laine se retrouvent davantage au niveau des couches extérieures, pour composer les cardigans ou les pantalons. Ainsi, le cuir ou le jean se portera très bien en veste, avec un sweat, un jogging et des baskets. Le layering permet de multiplier les styles, tout en réutilisant les mêmes habits au quotidien.

Comment choisir ses bas ?
La mode du velour